Bulletin n° 14 - décembre 2015

 


Recension du livre Metodologías en la enseñanza de la traducción literaria de Fernando Navarro Domínguez

Daniel Lévêque


Cet ouvrage d'une grande maniabilité est le fruit d'une exploitation raisonnée de la bibliothèque personnelle de Fernando Navarro Domínguez (traducteur-traductologue-pédagogue) par lui-même. Il s'agit là d'une vaste bibliographie historique et actualisée autour de l'activité de la traduction littéraire qui donne, de fait, une vision à la fois diachronique et synchronique de l'état des connaissances en ce domaine, cela dans une optique didactique et en un heureux va-et-vient entre les publications hispanophones et francophones sur le sujet.
L'exposé documentaire débute par de très utiles comptes rendus de travaux « hispano-français » traitant du commentaire de textes comme base de toute opération de traduction (chapitre 1), puis passe en revue de nombreux guide de traduction (espagnol-français et français-espagnol) traitant de méthodologie et d'application disciplinaires (chapitre 2). Suivent de précieuses appréciations portées sur maints essais tant en rapport avec la théorie de la traduction qu'avec sa pratique (à partir de la prose, de la poésie ou du théâtre), ainsi qu'une liste de revues spécialisées, sans oublier les « mémoires » de certains traducteurs fameux, dont Albert Bensoussan qui, par son truchement, a permis, par exemple, la divulgation en langue française d'un grand nombre de chefs d'œuvre de la littérature hispano-(américaine (chapitre 3). Le chapitre 4 traite brillamment de la nécessité de retraductions des œuvres classiques dont les « versions » sans cesse renouvelées ou « rajeunies » contribuent à entretenir le caractère impérissable (alors même qu'il s'agit de textes pourtant historiquement figés), et à maintenir, de ce fait, le contact sémantique avec le lecteur actuel. Ce chapitre trouve une illustration opportune dans une liste des œuvres qui furent retraduites par les étudiants d'Alicante en guise d'exercices d'entraînement, liste agrémentée de commentaires critiques sur les traductions antérieures, et d'une bibliographie appropriée. Sont ensuite minutieusement passés au crible les articles de la presse spécialisée qui alimentent la présente recension, mettant notamment en évidence « l'interrelation triangulaire » entre auteurs, traducteurs et critiques de la traduction (chapitre 5). Dans le chapitre 6, Fernando Navarro énumère les outils incontournables à consulter autant que de besoin dès lors qu'on se livre à « l'activité traduisante », à savoir : les ouvrages sur l'histoire littéraire des pays d'où sont issus les textes à traduire (en l'occurrence l'Espagne et la France), les études traductologiques et, bien entendu, les dictionnaires et autres recueils lexicographiques de référence. Un regard avisé porté, dans l'avant-dernier chapitre, sur la méthodologie de l'enseignement de la traduction littéraire force Fernando Navarro à constater une indigence bibliographique certaine à cet égard (chapitre 7). Ce long parcours dans la bibliothèque de l'universitaire espagnol s'achève par la présentation systématique du programme des études de Traduction littéraire en Licence (Licenciatura) de Traduction et Interprétation de l'Université d'Alicante (1997-2013) (chapitre 8). A titre d'exemples d'application enfin – et après une table détaillée des traductions effectuées par les étudiants de cette formation au long des années indiquées-, ce livre offre en annexe (mais en manière d'exergue pourrait-on dire) une bonne palette d'extraits littéraires (essentiellement de poésies) dont les traductions reproduites ici sont autant d'échantillons représentatifs de ce que des apprentis traducteurs inspirés – et à n'en pas douter passionnés – sont capables de rendre en termes de « re-créations textuelles ». Félicitations à eux, donc, ainsi qu'à l'auteur du présent ouvrage –collectionneur bibliophile s'il en est – pour l'édition de cette mine de sources documentaires autour de la traduction littéraire dont les filons, en plus d'être multiples, sont décidément inépuisables.

ISIT - CRATIL

39 bis rue d'Assas
75006 Paris
+33 (0)1 42 22 33 16 
Design: Page18 Interactive
Le Bulletin du CRATIL - ISSN 2263-7591 2015-Tous droits réservés ©