Bulletin n° 11 - novembre 2013

 


Editorial

Louis-Marie Clouet

Les 22 et 23 novembre 2012, l'ISIT a organisé un colloque international sur les "Défis du management et de la communication interculturels" à Paris La Défense, en partenariat avec Itinéraires interculturels. Les Bulletins du CRATIL n° 11 et 12 présentent les actes de ce colloque en deux numéros consacrés pour le premier aux problématiques de communication interculturelle.

Les communications rassemblées ici reflètent à la fois la réflexion des chercheurs et le partage d'expérience des praticiens de la communication interculturelle. Ils soulignent combien la reconnaissance des différences permet précisément la construction des espaces de sens partagés.

Dans son intervention, Thierry-Marie COURAU décrit qu'au-delà de l'illusion du similaire, chacun passe par l'épreuve des perceptions singulières de la réalité. Cela signifie paradoxalement qu'apprendre à travailler ensemble ne veut pas dire se comprendre. Le dialogue doit donc être au cœur de la relation managériale comme un « ajustement de toute la personne à la réalité d'autrui ». Loin de nier les différences et les limites dans cette illusion d'uniformité, la communication et le management au sein des entreprises doivent précisément viser à « engager ces rationalités si diverses dans le projet de l'entreprise. »

Agnès SALINAS et Stéphan HUBERT apportent un éclairage sur les problèmes posés dans la construction du sens lors de communications interculturelles dans des situations de fonctionnement en entreprises ou en organisations internationales. Ils soulignent les dysfonctionnements sémantiques en communication interculturelle par le biais des problèmes liés aux failles du feed-back et aux biais cognitifs dans la communication, au manque de clarté des consignes codées culturellement dans la structure du cadre institutionnel et aux dysfonctionnements des comportements stratégiques induits. Dans un second temps, ils évoquent les problèmes de validation des prototypes d'actions dans la construction de l'identité professionnelle, elle-même liée directement aux attendus et aux formats de la culture d'entreprise et de la culture prise au sens large.

Partant de l'expérience d'un grand groupe français en Chine du Sud, Betty BEELER et ZHAO Wei explorent le rôle crucial que peut jouer un médiateur linguistique et culturel. Ce dernier permet la construction d'un système de sens partagé, en vue de créer la confiance et un sens d'identité partagé entre des partenaires internationaux. Ce « passeur de frontières » a une place privilégiée pour comprendre les objectifs stratégiques des entreprises multinationales qui les emploient et pour « traduire » - aux plans linguistiques et culturels – ces objectifs aux partenaires locaux. La stratégie d'une médiation culturelle transforme l'acte de communication avec des étrangers vécue comme une contrainte en un acte de franchissement des différences, qui favorise un esprit de coopération et de partage d'information entre les partenaires.

Catherine CHAMPEYROL, tirant les leçons de son expérience d'un choc culturel au Japon, mesure combien cette expérience peut être un moment d'apprentissage sur soi-même et sa propre culture. Elle souligne l'importance de ne pas lisser les rugosités des rencontres interculturelles, et précisément en tirer parti pour faire naître davantage de créativité et d'innovation. L'interculturel est ainsi en passe de devenir un facteur clé d'innovation stratégique pour les entreprises.

Enfin, Marc FONTRIER et Michel DALONNEAU donne deux visions de la (re)-connaissance nécessaire des différences culturelles, avec un éclairage respectivement sur l'Afrique et sur le Japon. Cette connaissance de l'autre est un pré-requis pour pouvoir communiquer avec lui, tout en mesurant qu'on ne devient pas comme lui. Les différences ne doivent pas devenir des points de blocages, mais au contraire conduire à un enrichissement mutuel.

ISIT - CRATIL

39 bis rue d'Assas
75006 Paris
+33 (0)1 42 22 33 16 
Design: Page18 Interactive
Le Bulletin du CRATIL - ISSN 2263-7591 2015-Tous droits réservés ©